Livre
Français

Le petit Nicolas

René Goscinny (auteur), Jean-Jacques Sempé (dessinateur)
Dans la série:
Public cible:
9-11 ans et plus
Een 7-jarige schooljongen denkt braaf te zijn, maar zijn daden pakken meestal verkeerd uit, tot wanhoop van veel volwassenen.
Sujet
Schoolleven
Titre
Le petit Nicolas / Sempé-Goscinny
Auteur
René Goscinny
Dessinateur
Jean-Jacques Sempé
Langue
Français
Éditeur
[Paris]: Gallimard jeunesse, 2012 | Autres éditions
167 p. : ill.
ISBN
9782070612765 (paperback)

Plusieurs langues:

Commentaires

Dit boek wordt verteld vanuit het perspectief van de aardige, ietwat naïeve Franse schooljongen Nicolas, rond de 7 jaar oud. De verhalen zijn ontroerend en herkenbaar. De thematiek blijft 'dicht bij huis', maar verveelt nooit. De verhalen zijn helder en met humor geschreven. Belangrijk zijn de kleine, grappige pentekeningen van Sempé, met wie Goscinny langdurig samenwerkte. Deze tekeningen sluiten naadloos aan bij de tekst maar zijn tegelijkertijd ook zo sprekend dat ze op zichzelf een heel verhaal vertellen. Het decor is soms wat gedateerd, maar dit geldt niet voor de gevoelswereld van de kinderen. Dat bleek ook uit het succes van de recente verfilming in 2009 van deze verhalen. Eenvoudig Frans. Normale druk.

À propos de René Goscinny

René Goscinny, né le 14 août 1926 à Paris où il est mort le 5 novembre 1977, est un scénariste de bande dessinée, journaliste, écrivain et humoriste français, également producteur, réalisateur et scénariste de films.

Il est l'un des fondateurs et rédacteurs en chef de Pilote, l'un des principaux journaux français de bande dessinée. Créateur d'Astérix avec Albert Uderzo, d'Iznogoud avec Jean Tabary, auteur du Petit Nicolas, personnage créé et dessiné par Jean-Jacques Sempé, scénariste de nombreux albums de Lucky Luke créé par Morris. Il est l’un des auteurs français les plus lus au monde : l’ensemble de son œuvre représente environ 500 millions d’ouvrages vendus.

Avec Jean-Michel Charlier, il joue un rôle décisif pour la reconnaissance du mét…En lire plus sur Wikipedia